Une isolation naturelle

Suite au précèdent article, voici un exemple d’isolant naturel mis en situation…

Un isolant naturel mélangeant fibre de bois et laine de chanvre (« Isonat Plus 55 Flex » de Buitex) a été retenu.                                                                                                                                                           Sa faible énergie grise (énergie nécessaire à sa fabrication) en fait un isolant particulièrement écologique. Autres raisons de ce choix : « En isolant par l’intérieur, on perd une grande partie de l’inertie (capacité à emmagasiner puis à restituer la chaleur de manière diffuse. Plus l’inertie d’un bâtiment est forte, plus il se réchauffe et se refroidit lentement) des maçonneries anciennes. La fibre de bois présente une meilleure inertie que les isolants traditionnels et permet de compenser en partie cette perte.                                         Autre atout : le déphasage thermique (capacité des matériaux composant l’enveloppe de l’habitation à ralentir les transferts de chaleur, notamment du rayonnement solaire estival. Ce déphasage thermique est notamment utile en été pour empêcher la pénétration de l’énergie du rayonnement solaire le jour et la rejeter la nuit) atteint facilement une dizaine d’heures. En été, la chaleur de l’après-midi est transmise à la maison pendant la nuit quand il est facile de ventiler et d’évacuer les calories excédentaires. »

Source : maison-deco.com

Diaporama



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>